Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Daniel Broche
Manipulating search engines for profit become a serious problem (Brin & Page 2000)

Google sex

Daniel Broche #Technologies & prospective

Comme beaucoup de monde j'ai passé une partie de la semaine à explorer les données rendues publiques par Google concernant l'audience des sites Internet.

Dans le métier du e-commerce il est assez délicat de tirer des conclusions:
Plus d'audience = plus de ventes est souvent vrai
Plus d'audience = moins de rentabilité est souvent vrai aussi...

Du coup j'ai plutôt porté mon attention sur le seul site qui ne polémiquera pas sur ces données et leur interprétation: Google lui-même bien sûr !

Afin de faire un concours de quequettes valable, j'ai comparé les différents outils de Google entre eux.

Surprise : On constate clairement que l'audience de chacun est encore loin de rejoindre celle de Google sex, tout du moins en France.

google-sex: picture google-sex by danielbroche
google-sex, première mise en ligne par danielbroche.

Même Adsense qui rapporte pourtant beaucoup de pognon aux blogueurs n'a pas réussi à détrôner le service phare de Google en matière de trafic sur le net.

Ceci est d'autant plus étonnant que Google sex n'est pas encore sorti !!!

Google posssède le  nom de domaine depuis 2000. La campagne de buzz lancé par le Champion du web en mi-2005 a très bien fonctionnée, comme l'atteste la courbe ci-dessus. Il semble donc que quelque chose ait freiné la firme au moment d'ouvrir publiquement son service. Du coup, certains en profitent pour cybersquatter google-sex.com !

De son côté, Google ne communique rien sur ce service: la transparence n'est pas de mise du côté du moteur. Sergeï et Larry se réservent t'ils Google sex a leur seul usage exclusif ?

Je trouve surprenant, voire louche, de constater qu'après bientôt 10 ans de conquête du web, Google ne propose toujours pas d'outil pour monétiser l'énorme audiencence liée au porno. Il est clair que de nombreux blogueurs sans scrupules en profitent bien pour détourner encore plus d'audience au détriment des média traditionnels qui en sont réduit au vulgaire référencement naturel.

Yahoo! et Microsoft proposent eux des liens publicitaires sur des mots clefs X depuis longtemps.

Une première partie de réponse se trouve sur Youtube...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Daniel 21/12/2012 16:32

Guillaume> C'est bien ce que je trouve paradoxal: google impose une transparence a ses clients qu'il ne s'applique pas à lui meme. D'ou cette note de second degré...
Ceci dit oui les stats d'audience sont bonnes, mais contrairement aux sites media elles sont faiblement corrélées à la rentabilité...
Davy> Tant mieux pour leur cours de bourse s'ils ont du succès. Quand à "make no evil", qu'ils le veuillent ou non a prendre une position ultra dominante ils vont forcément finir par faire des dégat.
Un peu comme le gentil éléphant qui essayerait de ne pas écraser de fourmi...

Davy 21/12/2012 16:32

Une seule réponse : make no evil
Page & Brin ont des valeurs, quoiqu'on en dise et ils s'y tiennent la plupart du temps. C'est aussi ça la raison du succès de Google.

Guillaume 21/12/2012 16:32

Daniel,
je penses que tu le sais mais ce que tu compares là c'est le volume de recherches de ces mots clés dans Google, pas le trafic même des services. Ce que d'ailleurs Google Trends ne permet pas pour la plupart des propriétés Google.
Faut bien aller sur Google Trends for Websites, pas la version Search. :)
Et puisqu'on y est, tu peux dire si les chiffres correspondent pour toi? ;)
Bonne journée
Guillaume

Facebook Twitter RSS Contact