Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Daniel Broche
Manipulating search engines for profit become a serious problem (Brin & Page 2000)

A propos du ecommerce2.0

Daniel Broche #e-commerce: généralités

Très bon podcast d'Henri de Maublanc, le patron d'Aquarelle qui relativise pas mal les discours technologiques qui fleurissent à droite à gauche.
Rappelons qu'il a su mener à bien son entreprise de vente en ligne depuis l'époque du minitel jusqu'à l'Internet actuel. Son regard critique est donc un vent de fraîcheur pour tous les ecommerçants comme moi qui ne comprennent rien au social shopping et encore moins à Second life.

A écouter sur ZDnet.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

WWW.ZISERMAN.COM 21/12/2012 16:31

Vendre la peau de lours avant

Henri De Maublanc, Fondateur dirigeant dAquarelle et de lACSEL, aime bien répéter que, contrairement à ce quon nous enseigne en France, il vaut mieux vendre la peau de lours avant de lavoir tué.
Il en a parlé ici...

François Ziserman 21/12/2012 16:31

Merci Daniel pour l'idée de business ;-)
Je pense que la problématique n'est pas la même pour Aquarelle, qui a pris le train à son tout début, et pour un nouvel entrant, qui devra nécessairement proposer une offre différente.
Maintenant, je suis bien d'accord, il faut bien mesurer les coûts et les impacts d'une innovation avant de la lancer, et il y a pleins de choses à faire sans mettre en place des "usines à gaz".
François

Madripoor 21/12/2012 16:31

Poscast intéressant mais sans plus à mon avis. Je n'ai rien entendu de nouveau.
PS. Le social shopping, c'est pas comme ça quon appelle l'habitude qu'on les employés de la sécurité social à faire leur shopping entre 11h et 16 h (à l'heure du déjeuner quoi...).
OK je =>

Daniel 21/12/2012 16:31

En effet
mais ce qui aurait le plus de valeur est souvent bien plus complexe qu'il n'y parait
par exemple dans les fleurs proposer la création de bouquets via une communauté de type Lafraise pourrait etre interessant mais ça implique des modifications tres complexes de la logistique par la suite...

François Ziserman 21/12/2012 16:31

Effectivement, Henri de Maublanc est intéressant en général, et cette interview est très bien.
Je trouve que le sens pratique, qui consiste à dire qu'il faut vendre d'abord, puis construire l'infrastructure ensuite est une très bonne analyse.
Sur le Web 2.0, il a raison, en ce sens qu'il y a beaucoup de "buzz pour rien". Les promesses du Web 2.0 sont pour la plupart ni plus ni moins celles du Web tout court. Cependant, ce label permet a mon sens d'identifier la volonté d'explorer des nouveaux usages, de faire mieux. Par exemple, mettre le client au centre du processus, ce n'est pas forcément nouveau, mais Internet permet de le faire plus et mieux. Et dans le paysage actuel du e-commerce, avec une nouvelle boutique en ligne par heure, se différentier et apporter un service plus simple, plus joli, a de la valeur, non ?
François

Facebook Twitter RSS Contact