Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Daniel Broche
Manipulating search engines for profit become a serious problem (Brin & Page 2000)

Twenga: Moteur ou comparateur ?

Daniel Broche #e-marketing

La charte des comparateurs mis en place par la Fevad et signée par Eric Besson ne semble pas motiver Twenga.
Sur son blog, Gregory détaille la postion actuelle de Twenga: Twenga souhaite être transparent mais ne se considère pas comme un comparateur, donc n'a pas l'intention de rejoindre cette initiative commune des principaux autres acteurs du secteur.

Ce n'est pas la première fois que Twenga se proclame différent des autres sites permettant de comparer des offres commerciales. Au printemps dernier, Bastien Duclaux indiquait à l'Express: "Nous ne sommes pas seulement un comparateur de prix. Nous sommes aussi un moteur de shopping".

Item of a Rubik cube: picture Item of a Rubik cube by buzsu4ever
Item of a Rubik cube, première mise en ligne par buzsu4ever.

Dans la déclaration reprise sur le blog de Gregory, la même idée est accentuée: "Twenga n’est pas  seulement un comparateur, c’est aussi, et surtout, un moteur de recherche".

En simplifié: Si Google ne signe pas la charte des comparateurs, pourquoi Twenga le ferait ? Quand on vise l'exhaustivité il n'est pas logique de s'engager à limiter son indexation (dé-réferencer des e-marchands).

Cette position décalée a le mérite de faire parler de Twenga et de la charte en ouvrant un débat sur la définition de comparateur. D'un autre côté, je ne suis pas certain que la DGCCRF goûte aux subtilités techniques dont il est question...

En tant que marchand, j'ai tendance à penser que Twenga fait fausse route:

  • La définition proposée par la charte de la FEVAD est tout à fait compatible avec le modèle de Twenga. Elle indique: "Site comparateur : Site Internet référençant des offres de produits et de services de Sites marchands et:
    (i) permettant aux utilisateurs, grâce à un moteur de recherches et de comparaison propre au site comparateur concerné, de rechercher et de comparer des offres de sites marchands référencées et, le cas échéant, d'accéder directement à l'offre de leur choix sur un site marchand référencé, auprès duquel l'utilisateur pourra choisir de commander le produit ou le service concerné et/ou      
    (ii) accompagnant les utilisateurs dans leurs recherches et leurs achats en mettant à leur disposition le cas échéant des services tels que les avis d'autres utilisateurs, un forum de discussion, ou toute autre information utile et loyale aux fins de cet accompagnement
    "
  • Indexer les offres de sites malhonnêtes n'est bon ni pour les consommateurs, ni pour les autres e-marchands. Comparer induit une responsabilité dans les transactions ultérieures.
  • Ne pas afficher des prix TFC (tous frais compris) ne va pas dans le sens du progrès et des attentes des internautes.

De mon point de vue, Twenga aurait tout intérêt à faire les efforts nécessaires pour se conformer à cette charte. Son positionnement joue clairement sur la distinction entre site marchands et sites marchands référencés. Selon la charte, les seconds se différencient en ayant conclu un contrat ou en ayant donné leur accord auprès du comparateur.

En pratique, même si Twenga affirme indexer tous les prix des marchands sans limitation, le simple fait de crawler et republier un catalogue de e-marchand est soumis à l'autorisation dudit marchand, sous peine de se voir accuser de réplication de base de données. Même Google propose a qui le souhaite de sortir de son index. L'argument de ne pas pouvoir déréférencer un marchand qui ne remplit pas ses obligations n'est donc pas valable: Twenga peut tout à fait développer son modèle tout en rentrant dans le cadre de la charte si sa direction en fait le choix.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Daniel 21/12/2012 16:32

fx> Excellente remarque. Je n'avais pas regardé la balise description
Fred> En effet Twenga n'a jamais évoqué le cas des sites fermés et faisant l'objet de poursuites par la justice pour abus de consommateurs
Tu as également raison sur le fait qu'adhérer à la charte ne sera pas obligatoire. Mais à mon avis pour ceux qui veulent professionnaliser leur activité de comparateur sur le web, ce sera souhaitable.
D'une ça tire la profession vers le haut et il n'est jamais trop tard pour cela
De deux, ça facilitera le travail de la DGCCRF et donc évitera de perdre du temps et de l'énergie a convaincre que l'on est de bonne foi si on ne respecte pas l'un des points

Fred 21/12/2012 16:32

Je pense qu'il faut distinguer deux types de désindexation :
- Souhaitée par le "référencé" : de mémoire la charte des comparateurs de prix ne couvre pas cela (je n'ai pas revérifié). Cependant cela n'empêche pas qu'en tant que moteur de recherche, ils doivent respecter le standard robots.txt (c'est sans doute déjà le cas - à confirmer aussi)
- Forcée par le moteur / comparateur : l'article auquel tu fais référence ne dis rien la dessus. Peut-être qu'ils prennent certaines précautions avant de référencer certains marchands, ou des mesures coercitives en cas de problèmes avérés avec des marchands déjà référencés. Cependant dans la pratique, certains sites ayant fermé officiellement (mais avec leur catalogue encore ne ligne) sont toujours référencés sur Twenga, donc je doute..
Selon moi, la principale raison qui fait que Twenga ne peut pas adhérer à la charte, c'est l'idée du prix affiché TFC (Tous Frais Compris). La méthode même de crawl ne leur permet pas d'obtenir toutes les informations (frais de port, ecotaxe notamment), donc ils sont coincés entre leur modèle exhaustif et la qualité de l'information affichée.
Personnellement je ne pense pas que signer la charte soit indispensable pour un comparateur, car tout se joue dans la pratique et selon la volonté du comparateur. Sur i-Comparateur, on a pas attendu la charte pour afficher des prix TFC sur la grande majorité des offres (parfois c'est très compliqué, voire impossible), de classer par prix par défaut, ou encore de proposer des offres de référencement gratuit pour améliorer l'exhaustivité. Evidemment tout n'est pas parfait, il reste encore des efforts à faire sur certains points, dont les garanties. Cependant, je ne suis pas encore certain que l'on adhérera à la charte, car finalement j'ai un peu le sentiment qu'elle est venue quelques années trop tard.

fx 21/12/2012 16:32

Voici ce qui ressort quand on tape twenga dans google
Twenga
Le comparateur de prix et guide d'achat le plus complet du web ! Twenga vous propose le meilleur prix, des avis consommateur et des codes promo pour plus de
Difficile de convaincre que l'on n'est pas un comparateur de prix quand dans leur header description ils revendiquent être un comparateur de prix.

Facebook Twitter RSS Contact