Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Daniel Broche
Manipulating search engines for profit become a serious problem (Brin & Page 2000)

ecommerce: Zlio après Fuzz & Wikio ?

Daniel Broche #Uncategorized

ecommerce: Zlio après Fuzz & Wikio ?: picture Courtroom One Gavel by Joe Gratz
Courtroom One Gavel, première mise en ligne par Joe Gratz.

Les parlementaires évoquent des changements dans la LCEN.
Deux modèles posent problème: les sites communautaires de contenu (agrégateurs) et les sites communautaires de commerce (C2C)

Dans la première catégorie on a les procès Fuzz - Martinez, Wikio - Dahan, Dailymotion - Lafesse

Dans la seconde catégorie on a eBay & Priceminister attaqués sur les problématiques de contrefaçon

Voilà que Jeremie Berrebi nous apprend que Zlio est à son tour poursuivi. Son modèle est à la croisée des deux univers. Cela est finalement logique et déplorable.
Il ne fait pas bon entreprendre sur le net ces derniers temps à moins d'avoir un très bon budget pour payer son avocat !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

mutuelle 21/12/2012 16:32

Informations tout à fait pertinente. Merci

comparatif 21/12/2012 16:32

Merci pour cet article

mutuelle fr 21/12/2012 16:32

Pour moi vendre quelque chose sur Internet implique d'être un commerçant, de payer des charges et des impôts sur les revenus engendrés par les ventes. Or je ne pense pas que les internautes qui ont leurs boutiques aient fait les déclarations nécessaires.

mutuelle 21/12/2012 16:32

Pour moi vendre quelque chose sur Internet implique d'être un commerçant, de payer des charges et des impôts sur les revenus engendrés par les ventes

groupe mutuelle 21/12/2012 16:32

Pour moi vendre quelque chose sur Internet implique d'être un commerçant, de payer des charges et des impôts sur les revenus engendrés par les ventes

mutuelle 21/12/2012 16:32

Nous rentrons dans l'ere de la judiciarisation sur tout ce qui nous entoure. Il est vrai que certains abus seront un jour je l'espere définitivement balayés, mais internet n'a pas de frontières ! Ne n'oubliez pas.

Olivier S. 21/12/2012 16:32

Arnaud a raison. Avant de parler, observons, écoutons et attendons. Il est clair que depuis quelques mois la justice est en train de remettre de l'ordre là où il n'y en avait pas. On peut trouver cela choquant, troublant, honteux ou rétrograde. Il n'empêche que le web a profité jusque là d'une très grande liberté d'expression, parfois trop grande peut-être, qu'il aurait été naïf de croire intouchable et à l'écart de tout système ordonné.
Les quelques affaires qu'évoque Daniel sont emblématiques de cette "mise au pas" et il est dommage que ce soit des entrepreneurs honnêtes, courageux et innovants qui payent les pots cassés alors qu'il existe tant d'escrocs affirmés et revendiqués (spammeurs, insulteurs professionnels dans les forums, hackeurs, pourvoyeurs de portails de liens publicitaires, etc.) qui profitent d'une impunité impensable dans le monde réel.
Espérons que la Justice, dans sa grande sagesse, ne finisse pas par brider ou étouffer toute vélléité d'innovation et esprit d'entreprise dans un secteur qui aux US génère des milliards de bons dollars en cash et assurent une bonne partie de sa croissance.

Madripoor 21/12/2012 16:32

Je ne vois pas bien de quoi peut-être accusé ZLIO. Sont modèle étant tout simplement de l'affiliation.
Si c'est un autre site ecommerce, c'est sûrement pour contrefaçon mais je ne vois pas bien comment cela pourrait être le cas puisque ZLIO ne présente que des produits provenant de partenaire qui on à fortiori accepté que leurs produits soient présenté sur leur boutique. A moins qu'il s'agisse d'un ancien ecommerce qui ne fait plus parti des partenaire ZLIO mais dont les produits sont toujours présent mais avec des liens vers d'autres site marchand.
Pour répondre à Philippe, oui il y a toujours un flou dans la manière de déclarer les revenus provenant de ZLIO (mais également de l'affiliation et d'adsens) mais le nouveau statu de l'auto-entrepreneur devrait clarifier la situatuation.

Philippe 21/12/2012 16:32

J'ai toujours pensé que Zlio est illégal.
Pour moi vendre quelque chose sur Internet implique d'être un commerçant, de payer des charges et des impôts sur les revenus engendrés par les ventes. Or je ne pense pas que les internautes qui ont leurs boutiques aient fait les déclarations nécessaires.

Daniel Broche 21/12/2012 16:32

Tu as raison Arnaud, mais vu le modèle communautaire de Zlio on peut raisonnablement penser que c'est lié à une ou plusieurs boutiques dont Jérémie ne maitrise ni le contenu éditorial, ni le contenu commercial...

Arnaud 21/12/2012 16:32

Avant de tirer des conclusions hâtives attendons de voir de quoi est accusé Zlio

Olivier 42stores 21/12/2012 16:32

Il faudra que je pense à augmenter mon budget avocat... j'espère que notre ministre des TIC de va pas aggraver les choses.

Facebook Twitter RSS Contact