Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Daniel Broche
Manipulating search engines for profit become a serious problem (Brin & Page 2000)

Boostore disparait - Carrefour online starts

Daniel Broche #e-commerce: généralités

1 an, 8 mois et 10 jours. Boostore baisse le rideau et le nom de domaine redirige vers Carrefour Online.
Le lancement du site avait été critiqué dans la blogosphère. Michel de Guilhermier avançait un budget de 6M€ pour le lancement !!

Avec Carrefour Online, le groupe Carrefour revient à sa marque, porteuse d'un fort capital confiance.
Dommage de ne pas l'avoir fait avant afin de se démarquer des pures-players avant qu'ils ne trouvent leur crédibilité aux yeux du grand public.

Je me suis toujours demandé d'où avait pu sortir un nom pareil, surtout avec la légende sulfureuse de Boo.com !!!

Petite remarque amusante au vu de la taille de l'enseigne. Quand on cherche aujourd'hui "Carrefour Online" sur Exalead, on tombe sur un site de rencontres coquines. CarrefourOnline n'est que cinquième derrière le site CFDT du groupe (les caissières vont pouvoir se lancer dans les adsenses...).

Sur Google on a une erreur 404 en 3ème lien. Même pas un petit adwords pour s'assurer la première place lors des premiers jours de lancement ?

Sur Yahoo! c'est FNAC qui fait fort d'être en première page...

Sur Flickr la seule réponse est une photo de désodorisant à la pomme pour voiture.

Bon ok c'est un peu facile au lancement d'un site de regarder le référencement. Mais bon c'est quand même surprenant que pour une marque telle que Carrefour, une simple déclinaison ne soit pas mieux visible d'emblée.

Encore une preuve que la place sur le net n'est pas si simple à prendre !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Thibaut 21/12/2012 16:32

Tout est question de culture, et les grands groupes de distribution doivent apprendre un nouveau canal fort différent de leurs magasins plein de chariots et de TG ;-)

jbp 21/12/2012 16:32

Le problème de capitaliser sur la marque ou pas au lancement, c'est souvent de savoir comment le projet se positionne par rapport au réseau physique qui n'apprécie pas toujours la naissance d'un projet on-line...

Samir 21/12/2012 16:32

Le pire dans l'histoire c'est le lancement d'une nouvelle marque indépendante alors qu'ils pouvaient profiter de la notoriété de Carrefour dès le départ. Ou peut être qu'ils voulaient lancer une entité indépendante web pour acquérir d'autres sites marchands ...etc ?

madripoor 21/12/2012 16:32

C'est toujours le problème des grands projets dans les grands groupes avec de gros budgets. Le processus de décisions est tellement lourd que plus rien ne se décide, sauf ce qui est considéré comme stratégique (la marque, la communication...). Mais pour ce qui est de l'opérationnel, ça frise l'irrationnel et l'amateurisme parfois.
Autre exemple : je suis effaré de voir que mes concurrents (dont une grosse chaine de franchises) achète encore des adwords avec des messages sur Noël et qui pointent vers une page 404. A croire que la campagne est passée en mode automatique, que personne ne check.
Mais il est vrai comme le disait Olivier de Blog eCommerce que dans un grand groupe, si tu sort que tu propose de lancer un site avec une solution Open Source à 4000 euros, tu n'est pas crédible.

Facebook Twitter RSS Contact