Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Daniel Broche
Manipulating search engines for profit become a serious problem (Brin & Page 2000)

1000 licenciements

Daniel Broche #e-commerce finance

J'avais déjà parlé de ces études économiques dont je reçois régulièrement des extraits à vocation commerciale.

Ce matin j'ai découvert un nouveau courrier de ce genre qui annonce: "Le marché français de la vente par correspondance: Ce à quoi il faut s'attendre pour 2008".

S'en suit quelques réflexions sur la concentration du secteur et la fragilité de plus en plus grande d'un grand nombre d'entreprises qui vendent à perte depuis des années.

Puis un chapitre sur les écarts de productivité d'une enseigne à l'autre, qui conclut: "Il est nécessaire pour ces entreprises de supprimer 1 000 emplois" (il s'agit des entreprises qui dépensent plus de 26% du CA pour les salaires).

Vu que je n'ai pas acheté l'étude, j'ignore comment est calculé ce chiffre. Mais je me suis demandé s'il pouvait ou non être réaliste. Du coup je suis allé reconsulté les chiffres de l'emploi dans la VAD à fin 2006 (pour 2007 c'est pas encore sorti).

Le JdN annonçait environ 50 000 emplois directs pour la VAD fin 2006. Plus intéressant, l'étude du Benchmark group pour la Fevad précise que le boom du e-commerce à généré une augmentation de 5% du nombre d'emplois entre 2000 et 2006, dont 4% entre 2004 et 2006 !

Si l'hypothèse pessimiste de Plimsoll se réalise, cela correspondrait donc à une diminution de 2% des effectifs après une augmentation de 4% depuis 2004. On est loin des 29% d'augmentation entre 2007 et 2008 annoncés l'an dernier dans le même article du JDN. On reviendrait alors à des taux de progression du nombre d'emploi proche du secteur de la vente de détail. Ce dernier avait augmenté de 1,7% sur cette même période.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Daniel 21/12/2012 16:32

Comme l'a très bien montré Xiti il y a quelques semaines, si le e-commerce continue de croitre, il y a désormais plus de création de boutiques que de nouveaux clients !
Donc même si au global le secteur est créateur de nouvelles entreprises, celles qui ont déjà une part de marché significative doivent s'adapter pour garder leur CA et leurs marges...
Plus un site est gros, plus il lui sera dur de résister en 2008 sur la vente de biens physiques. D'ou la diversification de certains acteurs en places de marché plutot que de stocker de nouveaux types de produits !

'leX 21/12/2012 16:32

pourquoi des boutiques comme la tienne, voir même des concurrentes licencieraient-elles ?
Le secteurs du ecommerce est toujours en plein "boum" et devrait logiquement d'avantage embaucher que licencier non ?
certes le secteur de la VAD, ne concerne pas que le ecommerce... Mais le boum ce de secteur devrait(largement) compenser d'éventuelle pertes ailleurs, s'il y a pertes.

Facebook Twitter RSS Contact