Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Daniel Broche
Manipulating search engines for profit become a serious problem (Brin & Page 2000)

Google pousse mémé dans les orties

Daniel Broche #Actualité, #Technologies & prospective
Eric Schmidt wants Google to replace Wikipedia

Google lance Knol et vient concurrencer Wikipedia. Le modèle est différent et les contributeurs ne seront pas motivés de la même manière mais in-fine c'est la creation d'une base de connaissance de référence dont il s'agit.

Dans la logique de Google cela est assez naturel puisque l'entreprise s'est fixé l'objectif d'organiser l'information du monde.

L'affrontement des modèles Google / Wikipédia n'est que le reflet de ce qui existe hors du net. Aux Etats-unis le fossé est de plus en plus large entre les très grandes et très riches universités et le reste du monde de la recherche scientifique qui court après les fonds fédéraux.

Les 3 dirigeants de Google sont issus de Princeton et Stanford donc dans la culture de ces grandes universités.

Quelques chiffres pour resituer ce dont il est question:

  • A titre de comparaison le budget du CNRS dans sa totalité est de 3 milliards d'euros par an (ok le cours de l'euro est à la hausse mais bon...)

Ce qui se passe avec la recherche aux US est complètement similaire à ce que Google envisage pour la diffusion du savoir sur le net. Principal problème rencontré: Si les happy-few universités US sont de plus en plus riches, elles ne sont pas pour autant plus ouvertes à la démocratisation du savoir.
Pourquoi Google dont les dirigeants sont issues de ces mêmes universités feraient différement ?

Le raisonnement est simple et clair:

  • Avec leur argent et leur réputation, les plus grandes universités américaines attirent les meilleurs chercheurs du monde. Donc elles ont les meilleurs résultats.
  • Version Internet: Avec son argent et son audience Google va attirer les meilleurs contributeurs à sa base Knol. Donc proposera les meilleurs résultats. CQFD !

Ce qui me rassure c'est que Wikipedia est un projet libre. Si Microsoft n'a pas réussi à faire enterrer Linux malgré ses milliards, je ne vois pas comment Google tuera Wikipedia. Mais en attendant le champion de l'Internet à de quoi donner de l'urticaire à la communauté de l'encyclopédie Open-source.


Change
Originally uploaded by darkhairedgirl.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Daniel 21/12/2012 16:32

J'ai corrigé ton lien cédric
Interessantes tes remarques sur la construction du débat contradictoire ou l'émergence d'un consensus...

Cedric 21/12/2012 16:32

On verra bien quel est le meilleur modele (s'il s'avere qu'ils sont vraiment differents).
Il est certain que permettre a n'importe qui de modifier un article dans Wikipedia peut mener a des informations fausses ou biaisees, et j'etais d'ailleurs un peu sceptique au tout debut de cette initiative. Mais je dois avouer que j'ai ete agreablement surpris, et me sers tres souvent de Wikipedia avec satisfaction. Mon explication est que ceux qui ne s'y connaissent pas sur un sujet ne vont pas aller modifier l'article, et donc qu'au final seuls les experts ecrivent les articles (cela ne marche bien sur pas pour les sujets communs et controversiaux). Au final je pense que tant que les articles referencent bien leurs sources (comme les articles scientifiques par exemple), on peut toujours verifier si ce qui est ecrit est vrai ou pas, et ne pas prendre pour argent comptant ce qui n'est pas reference.
Donc attacher les pages aux auteurs dans Knol est peut-etre une bonne idee, comme cela les gens ne vont pas ecrire n'importe quoi puisque leur reputation est en jeu (sauf qu'il est tres facile de changer d'identite sur le web donc on n'est toujours pas a l'abri du vandalisme). Ce que je ne comprends pas bien est si les pages pourront etre modifiees quand meme par les utilisateurs (on voit des boutons "edit" sur l'exemple donne sur le blog de google) ou seulement par les auteurs. Une des forces de Wikipedia est justement que le contenu peut evoluer avec les apports successifs des utilisateurs. Baser les articles sur des experts ne va pas forcement apporter de meilleurs resultats que le modele de Wikipedia, car les experts eux-memes sont souvent en desaccord entre eux. Pour donner un exemple, voir le debat sur le global warming vs global dimming (http://hawaiianchac.blogspot.com/2007/12/on-global-warming-dimming-and.html , desole je n'arrive pas a faire un lien hypertexte sur ton blog). Dans Knol, aura-t'on une page "global dimming" version Stanhill, qui dira que le global dimming contredit les theories acceptees sur le global warming, puis une autre page version Schmidt, qui dira au contraire que le global dimming a masque les effets du global warming et donc contribue a en sous-estimer l'amplitude ? Ce serait tres deroutant pour l'utilisateur. Tandis que la page de Wikipedia est plutot objective et donne une belle panoplie de points de vue et enjeux associes a ce sujet.

Daniel 21/12/2012 16:32

L'initiative du MIT est toujours bonne à prendre mais:
- Les plus défavorisés n'ont pas accès au net donc sont encore plus pénalisé dans l'accès au savoir
- diffuser largement les cours et examens du MIT c'est un peu adopter le modele d'Hollywood pour la culture. Cela valorise une stratégie de recherche et un enseignement décidés par la direction de cette grande université et pas du tout élaboré de façon démocratique ou contradictoire
Donc efficace mais pas forcément le mieux (comme pour le cinéma...)

Samuel 21/12/2012 16:32

Je ne vois pas trop non-plus la pertinence de "s'attaquer" à Wikipedia, qui me sert personnellement vraiment bien.
Quand tu dis que les grandes universités ne sont pas ouvertes à la démocratisation du savoir, avais-tu pensé à l'initiative OpenCourseWare du MIT?
http://ocw.mit.edu/

Daniel 21/12/2012 16:32

trantran > La terre est plate était une vérité jusqu'à ce que Galilée et Copernic démontrent le contraire
La vérité est une quête permanente
moi > C'est en effet une menace. C'est il me semble un des axes de travail de Wikipedia. Combattre la bêtise de masse...
Lex> Plus Google se pretera a ce genre de basse manoeuvre plus il perdra la confiance des internautes et donc ce qui fait sa force
Google a tout à perdre dans l'histoire et très peu à gagner, à mon avis

'leX 21/12/2012 16:32

Microsoft n'a peut être pas réussi à tuer Linux à coup de milliard mais Google possède bien plus : la clé du trafic! Beaucoup laissent supposer que Wikipédia est plutôt favorisé par le moteur de Mountain View, avec le lancement de knol Google pourrait bien anéantir le trafic du premier?!
(jolie le double lien sur Stanford ;-)

moi 21/12/2012 16:32

Knol va aussi fourmiller de données fausses puisqu'à la fin de la phase de test n'importe qui pourra s'inscrire et rédiger un article sur n'importe quel sujet (médecine, géopolitique, histoire des sciences…). Les données pourront aussi être partiales, les auteurs n'étant pas tenus au respect de la neutralité de point de vue (qui consiste à présenter tous les points de vue pertinents sur le sujet traité en les attribuant, etc.). L'avantage c'est qu'il n'y aura pas de vandalisme, personne ne pourra modifier un article écrit par un autre contributeur. D'un autre côté les Bogdanoff pourront écrire leur biographie ou un article d'astrophysique sans être dérangés, leurs supporters pourront voter massivement en faveur de l'article pour accroître son ranking, leurs détracteurs feront l'inverse. Les plus nombreux s'imposeront…

trantran 21/12/2012 16:32

sauf que wikipedia regorge de données fausses (il suffit de changer de langue pour le voir),partiales,parfois délirantes...
on peut espérer que knol fournisse des connaissances plus et mieux fondées

Facebook Twitter RSS Contact