Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Daniel Broche

Manipulating search engines for profit become a serious problem (Brin & Page 2000)

ecommerce: Fini de rire

S'il y a bien un blog que je trouve réfléchi et intéressant en ce moment c'est celui de Dauran, le spécialiste du FOREX.

Il y a peu il nous a publié une note qui a de quoi faire réfléchir plus d'un e-commerçant.
En gros d'après Xiti, le temps ou l'augmentation du nombre d'internautes suffisait à faire progresser toutes les boutiques en ligne est bel et bien terminé.

Certes il y a encore un bon palier de progression pour le marché, mais désormais le nombre de nouvelles boutiques suplante la croissance naturelle de ce marché (L'arbre grandit moins vite que les oiseaux qui viennent se poser sur ses branches - proverbe personnel).

Nous entrons donc pour de bon dans une nouvelle phase.

Si j'étais de ceux qui s'alarment de voir une nouvelle bulle Internet; je pourrais vous proposer le scénario suivant:
- Fin de la croissance d'audience pour les e-boutiques et les grands portails
- Repli des budgets publicitaires des annonceurs qui recherchent la performance
- Baisse généralisée des revenus des intermédiaires
- Crise auprès des investisseurs
- Gros bins

Mais je doute que cela se produise ainsi à court terme car dans le même temps le coût des espaces publicitaires va fortement augmenter pour maintenir les objectifs des VC. E puis il reste encore de la marge pour certains à dépenser à fond perdus pour gagner des parts de marchés virtuelles...

Si on compare tout cela à une course d'endurance, c'est le moment ou l'acide lactique commence à charger les muscles des sprinters.

Video via Rodrigo

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D
Je ne pense pas que qui que ce soit de raisonnable ait pensé un seul instant que ce marché serait en perpétuelle croissance Michel
Répondre
M
En même temps, l'idée d'un marché en perpétuelle croissance n'était-elle pas dès le départ qu'une naïve utopie ?
Répondre
A
merci pour le compliment :)
Répondre
A
Je suis aussi lecteur de dauran.fr et j'apprécie particulièrement ses analyses de chiffres et de stratégie entrepreneuriale.
Répondre
C
Une chose est sûre pour moi, le nombre de e-marchands croîtra moins vite cette année. Les plus petits et les plus faibles ne vont plus pouvoir suivre la course avec l'arrivée de plateformes de ecommerce multiples fédérant des dizaines de marques ou de marchands au sein d'un réseau unique.
Répondre