Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Daniel Broche
Manipulating search engines for profit become a serious problem (Brin & Page 2000)

A moitié mort

Daniel Broche #Petites choses du quotidien

Premier constat de retour au bureau: Mon laptop n'a pas supporté le retour en train de Paris. La moitié de mon écran reste définitivement blanche ce matin, même après 2 cafés.

En attendant de me décider sur le modèle du sucesseur de ce fidèle compagnon qui m'accompagne depuis le démarrage de Discounteo, voici un petit jeu:
Saurez vous reconnaitre tous les sites web qui apparaissent dans le reportage de TF1 de jeudi dernier ?
mention très bien à 1ere position qui parle de cornichons en plastique pour illustrer l'intérêt d'acheter en ligne - TF1 ne les a pas manqués :-D

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Thierry@1ere-position 21/12/2012 16:32

Alors pas facile de répondre rapidement à votre suggestion.
Si nous parlons de référencement naturel, tout dépend de ce que vous appelez "un budgget fort".
Tout budget se décide en fonction du ROI escompté. :) Il faut alors jauger la philosophie, la méthode, et les garanties du prestataire.
(Il faut donc prendre en compte le prestataire choisit. Un prestataire vous proposant une prestation par lots de mots clés risque de couter "cher")
En liens sponsorisés, tout va dépendre de l'univers sémantique que l'on souhaite adopter et de la concurrence.
En termes de longue traine, il ne convient pas d'avoir un catalogue large mais surtout d'avoir un contenu large. Content is king et si le contenu peut être ségmenté stratégiquement, on peut donc agir sur la longue traine. Tout dépend aussi de la stratégie qu'on veut mettre en place. Stratégie d'acquisition, de transformation, de visibilité.... On peut donc donner des grandes lignes mais chaque site Internet a un positionnement unique (enfin, normalement et quand celui-ci existe et que le site n'est pas simplement un site vitrine)

Daniel Broche 21/12/2012 16:32

interessant ce point de vue mais a partir du moment ou l'on dispose d'un fort budget et d'une grande profondeur de catalogue on peut qd meme s'interesser aussi au traffic et miser sur une baisse du CTR, qu'en pensez vous ?

Madripoor 21/12/2012 16:32

Merci pour ces précisions. Nous sommes donc sur la même longueur d'onde.

Thierry@1ere-position 21/12/2012 16:32

Madripoor,
J'étais bien entendu très heureux de voir que ma boutade humoristique était relayée ici. :) Pour reprendre votre question, le terme cornichon en plastique n'était pas pertinent car il s'agissait d'un produit proposé par le client mais à très faible marge et qu'il serait en effet plus pertinent d'utiliser la long traine mais pas "dans ce sens".
La problématique du site étant plutôt géo localisée car la vente en ligne était juste complémentaire d'un magasin parisien que le responsable souhaitait booster en terme "trafic réel". Une stratégie de longue traine efficace serait de partir par exemple de: poivrier électrique original, poivrier électrique vache, poivrier électrique animaux...+ paris et surtout se positionner sur les produits à fort marge car le client avait un besoin rapide réapprovisionner son financement. (ainsi que sur le type de magasin : magasin déco + géo localisé)
Pour reprendre votre exemple, être premier sur chocolat ne me semble pas pertinent car on parle alors de trafic et non de trafic ciblé. Brasser du trafic n'est pas pertinent si celui ci n'est pas ciblé. Car un personne tapant chocolat recherche-t-elle:
Un historique sur le chocolat, les différentes sortes de chocolats, la cuisine a base de chocolat, acheter du chocolat, des conseils sur des recettes à base de chocolat, le chocolat et les régimes..... Votre choix de partir sur une longue traine est donc stratégique. Mais pour vraiment pouvoir agir sur une longue traine efficace, il est nécessaire d'utiliser des requêtes avec encore plus de mots clés. (sachant que 53% des internautes français tapent plus de 3 mots clés). J'espère que ce complément est utile.
Pour conclure, il est très pertinent de se positionner sur des requêtes très ciblées si celle-ci offrent un ROI pour le site. Et surtout, faire très attention aux garanties de positionnement qui sont pour la majoritée de la poudre aux yeux car les responsables marketing sont souvent très heureux de voir le site en première position sur Google..même si cela n'attire aucun trafic ou que le trafic apporté ne transforme pas.
Thierry

Madripoor 21/12/2012 16:32

Bonjour Thierry,
Je pense que l'accent mis par Daniel sur votre exemple était humoristique et qu'il n'y avait rien de sarccastique.
Pour reprendre votre explication, en somme si je comprends bien votre prestation garantie la 1ère position dans les moteurs sur les mots clés stratégiques, et que selon vous sur les requêtes très ciblées il est inutile de se positionner.
Cela ne va t il pas à l'encontre de la long tail dont on entend bcp parler ces derniers mois. Est-ce-que finalement cornichon en plastique + courgettes en bois + banane en résine etc au cumul ne représentent pas autant de visites potentielles que la requête "décoration pour cuisine" et ?
Dans mon cas par exemple j'ai dès le départ fait l'impasse sur la requête "chocolat" mais nous avons bcp travaillé sur "commander chocolat" "livraison chocolat" "offrir chocolat".
maintenant si un presta me garantie d'apparaitre en top list sur "Chocolat" je prends, enfin j'y réfléchis ;-)

Thierry@1ere-position 21/12/2012 16:32

Bonjour,
Merci d'avoir mis la vidéo présentant mon exemple durant la convention e-commerce 2007. Je voudrais vous expliquer mon exemple qui fut pris sur le vif. Il est vrai que sorti de son contexte, on ne comprends pas trop le rapport. J'étais entrain d'expliquer les garanties de positionnement qu'on avait proposé à un participant au salon. Une garantie de positionnement (s'engager à mettre un site en première position sur Google sur 10 mots clés par exemple), n'est ni stratégique, ni pertinent. Il faut que le mot clé génère de l'audience, soit tapé et en corrélation avec l'univers sémantique du site et de son positionnement online. Or, sachant que la personne vendait des décorations "farfelues" pour la cuisine, salle à manger, je lui disais qu'il me serait assez facile pour moi de le positionner sur ce terme mais qu'il n'était pas du tout stratégique (=ROI) pour lui d'opter pour ce genre de prestation. Notre prestation lui proposant une garantie d'augmentation de trafic en provenance des moteurs de recherche. (+10/20/30%) était à mon avis plus intéressante. Exemple absurde pour garantie absurde.:) CQFD comme dirait l'autre.
J'espère que cette explication est assez clair.

Madripoor 21/12/2012 16:32

"A la fin de l'année 200 millions de commandes auront été passées sur Internet".
Ha, si je pouvais prendre ne serait-ce que 0,5 % de ce marché...

Samir 21/12/2012 16:32

Merci pour cette vidéo Daniel, j'avais raté ça :-)

Facebook Twitter RSS Contact