Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Daniel Broche
Manipulating search engines for profit become a serious problem (Brin & Page 2000)

ecommerce, longue traine et technologie

Daniel Broche #techno e-commerce

Pour ceux qui m'avait demandé quelques simplifications de mes notes d'avant congé, voici une note intéressante qui peut servir de point de départ.

Après un bref retour sur l'observation du phénomène dans l'économie française, Dubuc précise: "Les filtres... Le point-clé de la théorie. Sans filtre, impossible de s'y retrouver dans l'économie de l'abondance, l'offre pléthorique, le big bazar..."

C'est justement un essai de classification de ces filtres que j'ai essayé d'ébaucher dans mes précédentes notes.
3 approches technologiques explorent des possibilités différentes. Chaque approche me semble répondre à un aspect particulier du (e-)commerce:

- Le RSS. Les services de filtrage qui exploitent le RSS developpent des catalogues thématiques ou personnalisables.
- Le social feed. Les services de filtrage qui explorent cette voie ajoute essentiellement de la valeur en permettant de gérer la réputation. A terme je vois surtout des business de la certification.
- Le web sémantique. Google est actuellement le maître. Des approches croisées avec le RSS ou le social feed existent pour aller au dela des possibilités actuelles de Google. Soit pour mettre en place des services de filtre qui permettent d'adapter le processus de vente (apporter les bons arguments produit et non apporter le bon produit...). Soit pour proposer une approche sur-mesure. (apporter le bon service associé et non apporter le bon produit).

Le plus difficile dans cette théorie de la longue traine, c'est que ceux qui en parlent ont tendance a allègrement mélanger la taille de l'offre avec le concept de sur-mesure. A mon humble avis ce sont deux choses fondamentalement différentes. Non seulement pour le consommateur mais surtout pour le producteur/fabricant.
Pour un livre on pourrait dire que la taille de l'offre c'est le nombre d'ouvrages référencés, alors que le sur-mesure en réfère plutôt à la façon dont un même ouvrage peut être imprimé, dédicacé, livré voir échangé ou associé...
L'économie numérique permet de grands pas dans les 2 directions.

           ___________________

Votez pour cet article sur Wikio

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Facebook Twitter RSS Contact