Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Daniel Broche
Manipulating search engines for profit become a serious problem (Brin & Page 2000)

ecommerce sur-mesure

Daniel Broche #techno e-commerce
Panorama: Approches technologiques des contenus web autour du ecommerce

Rendre plus humain les sites de vente en ligne grace à la technologie: Paradoxal ?

C'est en quelque sorte ce à quoi s'attaquerait la quatrième catégorie d'acteurs de cette segmentation par approches technologiques: Les web-taillors. (en français ça le fait vraiment pas web-tailleurs: avis aux québecois pour trouver un terme plus approprié)

La valeur ajoutée des médiateurs est différente des certificateurs. La couche sémantique qu'ils ambitionnent d'ajouter interprète les contenus communautaires et permet de faire du sur-mesure.

En clair, la technologie d'un web-taillor est là pour interagir face au comportements et besoins imprévisibles du consommateur. Palier le problème de modération en personnalisant le dialogue avec l'enseigne.

De prime abord on peut hésiter à positionner Vozavi dans cette catégorie, tant leur site les rapproche d'un Twenga ou d'un Wikio. Mais mes échanges avec leur équipe me laissent penser que leur plus gros potentiel se situe dans ce domaine si leur technologie tiens ses promesses.  Un vrai challenge pour eux d'ailleurs de faire comprendre qu'une façade proche peut cacher une démarche aux antipodes:

L'approche des catalogues personnalisés (Wikio, Zlio) favorise la création et multiplcation de micro-catégories dont une au moins correspond au client. A l'inverse la démarche d'un web-taillor est de com-prendre les caractéristiques du client pour batir une offre unique ! Pour cela il faut comprendre de quoi est faite l'offre proposée sans se reposer directement sur des internautes.

VirtuoZ ou AsAnAngel sont encore plus clairement dans cette démarche. La reconnaissance de language naturel est une barrière significative pour aller au dela du Google gap.
Cela permet de la création de valeur à 3 niveaux:
- Image de marque du e-marchands: l'interaction est plus humanisée et différenciée.
- Force de vente: Face aux lacunes des shopbots à fournir une vision sur les services de la boutique, les agents conversationnels sont redoutablement efficaces ! Quoi de plus sur-mesure qu'un service ?
- Fidélisation: La richesse des échanges est bien plus grande que des données statistiques de navigation. Le client échange beaucoup plus à travers ce type d'interface ! Connaître mieux ses clients est primordial pour bien les fidéliser. D'autant plus qu'un client passe allègrement d'une case à l'autre dès qu'on essaye de le catégoriser.

Les principaux freins des web-taillors seraient:
- Besoin en ressources machines important donc coût de la technologie significatif
- Complexité à traiter des volumes gigantesques de conversations, notamment pour enrichir la CRM.

Discounteo travaille d'ailleurs avec VirtuoZ sur ce dernier point très passionnant et porteur.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Shopeo 21/12/2012 16:32

Aujourd'hui, plus d'un internaute sur deux ne finalise pas son achat à cause de la structure trop lourde et trop compliquée des sites d'e-commerce. La technologie et l'avancement du web 2.0 contribuent largement à fidéliser au maximum la clientèle et à simplifier les procédures d'achats.
Venez voir le blog d'entreprise de l'équipe myshopeo : http://www.myshopeo.blogspot.com
Myshopeo est la meilleure solution du moment en matière d'e-commerce.

Facebook Twitter RSS Contact