Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Daniel Broche
Manipulating search engines for profit become a serious problem (Brin & Page 2000)

La CNIL n'a pas les moyens d'assurer sa mission

Daniel Broche #Technologies & prospective

Le budget de l'organisme chargé d'assurer la bonne protection de nos données personnelles est en déficit, d'après un article de Neteco.

C'est un signe qui démontre à quel point le boom des NTIC et leur impact sur tous les domaines de la société dépasse de loin les prévisions des administrations d'état.

Je trouve cela particulièrement préoccupant au moment ou justement la recherche appliquée et les industries s'orientent de plus en plus vers le developpements de technologies sécuritaires.

Contrairement à ce que pensent certains, je ne crois pas du tout qu'Internet rende plus difficile la tâche des dictateurs. La technologie est neutre. Entre de mauvaises main les NTIC offrent un redoutable potentiel de contrôle et d'entrave des libertés.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Daniel 21/12/2012 16:31

J'ai vu que des sociétés commençaient a se spécialiser dans l'effacement des liens génants sur Google: un comble...

David 21/12/2012 16:31

En effet... pas top tout cela.
Avec la facilité de croisement des fichiers, nous ne sommes plus à l'abri de quoi que ce soit.
Il faudra bientot passer par un tiers pour garantir ses droits à la vie privée.

Veronique Aboghé de CoachingLeader le blog 21/12/2012 16:31

Outre les moyens financiers qui font défaut, on peut également s'interroger sur le poids de la CNIL face à Big brother. Créée à l'origine pour protéger les citoyens de la toute puissance des fichiers d'état, la CNIL n'a pa pu stopper le caractère quelque peu "hors -la- loi" des fichiers policiers. Ce qui est dénoncé encore aujourd'hui dans la presse avec les fichiers STIC (système de traitement des infractions constatées) l'était déjà en 2002 ou 50% des fichiers étaient déjà dit erronés ou non justifiés.

Daniel 21/12/2012 16:31

Ils peuvent mettre des amendes assez lourdes depuis cette année
Mais pour cela il faudrait qu'ils aient les personnes nécessaires aux controles...

Mathilde 21/12/2012 16:31

J'ai travaillé quelque temps pour une SSII qui développait des dossiers médicaux partagés et j'étais en interface avec la CNIL sur tout ce qui concernait la protection de données sensibles, et c'était fascinant.
En fait, le problème n'est pas tant la question des moyens financiers que celle des pouvoirs qui sont donnés à la CNIL. A la base, son rôle était prévu pour être essentiellement consultatif. Ils ont finalement très peu de moyens de "pression"

Facebook Twitter RSS Contact