Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Daniel Broche
Manipulating search engines for profit become a serious problem (Brin & Page 2000)

ecommerce: Polluant ou écolo ? (1/2)

Daniel Broche #e-commerce: généralités

En lisant le très bon blog Toutallantvert, je suis tombé sur Netecolo. Site d'initiative lyonnais (le blog est par ici). Cela mérite un petit coup de projecteur non?

Je profite de ces démarches originales et citoyennes pour revenir sur une question pas si simple: Le e-commerce est il un canal de distribution plus écologique ?

La première réponse quand je pose cette question à des amis est plutôt négative: Le e-commerce c'est plus de logistique, plus de livraisons donc plus de pollution.

Il me semble que c'est plutôt l'inverse:

  • Les livraisons à domicile sont faites lors de tournées avec les camions à plein: on mutualise les livraisons ce qui est plutot écologique et économique. Cela évite 1 à 2 aller-retour en voiture pour chaque produit que l'on veut acheter dans un magasin de proche banlieue. Surtout qu'à l'aller la voiture est bien souvent vide. C'est moins vrai si le client vient en transport en commun et demande une livraison mais ce n'est pas la majorité...
  • En proposant les produits online on économise beaucoup d'énergie: Avec les e-mails et les portails web, exit le papier pour la publicité dans les boîtes aux lettres. Pas de chauffage ni d'éclairage de magasin durant de longues journées pour montrer les produits. Certes il y a bien quelques serveurs informatiquesbranchés 7j/7 - 24h/24 mais leur coût d'assemblage est incomparablement moindre que de mettre sur pied une boutique physique...

Tout n'est pour autant idéal achetant online. Bien évidemment le e-commerce participe activement à une démarche consumériste. Ne vend t'on pas des biens dont on aurait très bien pu se passer ?
Cela n'est pas propre au e-commerce mais à notre société de consommation en général. De nature optimiste, je pense que le web peut jouer un rôle auprès des marques pour faire évoluer le système...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Daniel 21/12/2012 16:31

Les emballages ils les produisent en grosse qté car ils fournissent toute l'industrie médicale pour le transport de médicaments urgents
Volumétrie => baisse des couts de production

Vincent 21/12/2012 16:31

Daniel, David, ma femme récupère des cartons et les transforment en meubles magnifiques. ;)
Concernant Natoora, je me demande comment ils arrivent à marger. 7€ de livraison, alors que rien que l'emballage doit coûter celà (+ le transport, les colis qui arrivent trop tard et le tout part à la poubelle)... Expérience intéressante, je ne sais pas si je vais retenter.

David 21/12/2012 16:31

Oui ...on a une entreprise juste à côté qui fait du commerce traditionnel où l'on récupère nos cartons. cela les arrange , cela nous arrange. une solution gagnante-gagnante comme on dit (je rajouterais même gagnante-gagnante-gagnante, le 3ème terme étant pour l'environnement).

Daniel 21/12/2012 16:31

Comment ça vous récupérez les cartons ? Vous venez les cherchez dans les entreprises ? (on en a pas mal nous)
Quand au net, e-commerce ou pas, je pense que le réseau web peut être un outil puissant de rationnalisation environnemental de la distribution.
D'ailleurs je vais attendre et creuser encore un peu avant de publier la suite de cette note...

David 21/12/2012 16:31

Bonjour à tous, merci pour ce post Daniel.
Personnellement, je ne sais pas si le débat doit se porter: est ce que le e-commerce est plus écolo ou moins ecolo que le commerce traditionnel. Il y a des spécificités pour chacun des secteurs d'activité.
Chaque canal de vente répond à des besoins différents, à des profils différents.
Internet permet il est vrai de gagner du temps et d'avoir une panel de choix bien plus large que dans un lieu physique.
Sur certains produits, cela peut être intéressants (genre produits electroniques), sur d'autres pas du tout...genre alimentaire par exemple.
Cela dépend si l'on est urbain ou en campagne, si on est utilisateur internet ou pas, etc...
Bref, vous l'aurez compris, c'est un sujet pas très évident et qui nécessite d'être approfondie.
De notre côté, on récupère des cartons pour les envois... économique et écologique.
On vous invite à télécharger sur notre blog notre guide des produits qui réduisent nos déchets.
A+
David, de Tout allant vert

Daniel 21/12/2012 16:31

Vincent > La question concernant Natoora est interessante. Dommage qu'ils n'aient pas de blog pour répondre. Leur conditionnement est sacrément innovant techniquement mais effectivement peut etre pas top niveau développement durable.
De manière plus générale, la thématique de l'emballage mérite une plus grande attention des e-commerçants et VADistes

Giraultises 21/12/2012 16:31

Une réflexion intéressante qu'on devrait mettre plus en avant!

Vincent 21/12/2012 16:31

Je suis complètement d'accord avec toi. Avant il me fallait aller chez Boulanger, Darty, Auchan... Pour voir les produits, les prix, décider, et l'acheter. Maintenant presque tout se fait en ligne, ça m'évite des A/R inutiles, économie de temps et de carburant.
Cependant, je viens de tester une boutique très intéressant, www.natoora.fr qui vend du frais (légumes, viandes, poissons..). Le service est très bon, grand choix. J'ai reçu ma commande, les produits sont de qualité, rien à dire. Par contre pour envoyer du frais ils utilisent de grands emballages hyper protecteur, avec de la carbo-glace. Au final, pas mal de déchet. J'ai du mal à voir si l'impact écologique est meilleur ou mauvais que dans la distribution classique (sachant que les bons commerçants sont rarement au même endroit).
Sinon as tu utilisé la photo du four dans ma cuisine?
Vincent

Facebook Twitter RSS Contact