Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Daniel Broche
Manipulating search engines for profit become a serious problem (Brin & Page 2000)

e-commerce: L'eco-taxe arrive en novembre

Daniel Broche #e-commerce: généralités

Voilà une chose dont on va beaucoup parler dans les média dans les semaines qui viennent: La mise en place du décret relatif au retraitement des déchets électriques et électroniques (DEEE).

Pour le consommateur c'est la joie de découvrir une nouvelle taxe qui va venir s'ajouter sur tous les produits qui contiennent de l'electronique de près ou de loin (cafetière, baladeur, TV, jouets, frigo, brosse à dent électrique...). La taxe apparaitera le 15 novembre dans tous les magasins (en ligne et traditionnels), une bonne motivation pour anticiper vos cadeaux de noel avant la date fatidique...

Pour le e-commerçant c'est un beau sac de noeuds car la logique du dispositif c'est que la taxe serve à financer la collecte et la destruction de votre ancien appareil (si c'est un achat de remplacement).
Or dans le canal de vente à distance, récupérer l'ancien matériel n'est pas chose simple. Le facteur qui vous apporte votre nouveau PC portable n'est pas spécialement prêt à récuperer votre ancienne babasse avec un disque dur cramé. Heureusement vous pourrez toujours rapporter vos vieux produits à la déchetterie et autres points de collecte agrées qui vous ouvriront leurs portes probablement plus facilement que les bureaux de poste...

Pour ne rien arranger, ce décret est très mal ficelé sur de nombreux points:

  • Mal adapté à la vente hors des frontières il risque bien d'être une nouvelle barrière à l'extension européenne des e-commerçants car les taxes ne sont bien sûr pas les mêmes dans chaque pays de l'UE...
  • L'affichage de cette taxe doit répondre à des contraintes bien particulières: Quid des comparateurs de prix qui logiquement devraient rajouter une nouvelle colonne en plus des frais de ports et bousculer toute leur mise en page en plein rush de fin d'année ?
  • Benoit Tabaka, juriste aupres de Priceminister souligne également un problème quand à la protection des données personnelles potentiellement contenues dans ces déchets !
  • Enfin comment tout cela doit il être appliqué dans le domaine en pleine explosion du C2C ?

Une prise en compte de la spécificité du e-commerce, secteur en pleine explosion, aurait été la bienvenue.

Pour en savoir plus il y une mise à jour récente sur le site du ministère de l'écologie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

David 21/12/2012 16:31

Et oui les eco-taxes ne sont pas forcément bien ficellés, comme parfois d'autres types de taxe... bref collecter de l'argent c'est facile, bien l'utiliser est une autre question. la politique! ;)

Daniel 21/12/2012 16:31

en vitesse, pas vraiment: on est parmi les derniers d'Europe a adopter cette transposition d'une directive de la commission européenne !

ludovic.dr 21/12/2012 16:31

encore un décret qui a été fait en vitesse par nos chers politiciens :)

Facebook Twitter RSS Contact