Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Daniel Broche
Manipulating search engines for profit become a serious problem (Brin & Page 2000)

ecommerce: Idée reçue (1/3)

Daniel Broche #e-commerce: généralités

En lisant le blog de Thibault il y a quelques jours je suis tombé sur une idée reçue qui mérite qu'on lui torde le cou:
Tous les "magasins deviennent des Showroom géants dans lesquels les clients viennent se renseigner sur un produit et partent ensuite l'acheter moins cher en ligne"

Cela est complètement faux. La réalité est beaucoup plus intéressante: Les chiffres récents évoqués par la FEVAD lors de la convention ebusiness de ce mois ci sont éloquents:

Certes, 42% des consommateurs déclarent aller voir les produits et chercher conseil en magasin avant d'aller concrétiser l'achat sur Internet.

Mais dans le même temps, 47% déclarent faire leur choix sur le net avant d'aller dans une boutique physique effectuer l'achat !

Le modèle click & mortar à de beaux jours devant lui. D'ailleurs les représentants de plusieurs enseignes que j'ai croisé ces derniers temps ont très bien compris cela et l'ont intégré dans leur stratégie.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Jérôme 21/12/2012 16:31

Sur les modes de consommation, je vous recommande un best-seller de Dan Ariely "C'est (vraiment ?) moi qui décide".
Que ce soit en magasin ou sur le net, c'est d'abord en comparant qu'on se décide et le plus souvent se décide-t-on de façon irrationnelle...

Daniel 21/12/2012 16:31

Marc > Merci de la correction et ravi de vous compter parmi les lecteurs de ce blog. Au plaisir de se rencontrer !
Benoit > Merci pour ces infos complémentaires ! Je n'en attendais pas moins de ta part sur ce sujet ;-)

Benoit 21/12/2012 16:31

100% Ok.
Le web est l'endroit idéal pour découvrir, s'informer et hésiter. On a des vrais avis de consommateurs, de vrais tests produits et une objectivité que l'on n'obtiendra jamais d'un vendeur en boutique qui va tenter de nous placer ses produits margés plutôt que le bon produit. On peut faire online un choix objectif d'un produit en couplant ensuite Qualité/Prix/Confiance selon ses propres critères personnels.
Ensuite, on va acheter en magasin ou sur le Net.
Avec le développement de ces comportements, les magasins vont évoluer de facto.
Aux US, le développement des lifestyle centers confirme la tendance : ce sont des centres commerciaux dont la première vocation est le loisir avec une fonction achat qui s'adresse à des clients qui savent ce qu'ils veulent et qui ont déjà fait leur choix online.
cf http://www.imazine.fr/2005-05/webmarketing/internet-influence-les-lifestyle-centers/
Il y a des liens vers des articles de USA Today et Business Week.
Nous n'en sommes qu'au début mais les changements sont profonds.
Parole de défenseur du click & mortar!

marc 21/12/2012 16:31

juste une petite précision: l'étude Fevad porte sur les internautes et non pas les consommateurs. Cela n'enlève rien cependnant au raisonnement de Daniel. Notamment lorsqu'on sait que plus d'un français sur deux est aujourd'hui connecté à internet. Bravo pour ce blog et pour la qualité des échanges.
Marc

Cedric 21/12/2012 16:31

J'étais plutôt du genre à croire aussi qu'il n'existait que le premier phénomène (le 42%) et je suis heureux de voir que je me trompais... Merci d'avoir cassé cette idée reçue. Cependant, j'ai l'impression de faire plus partie des gens qui repèrent en vrai et qui achètent ensuite le net (exemple encore aujourd'hui pour mon nouveau téléphone portable...)

Thibaut Bayart 21/12/2012 16:31

OK Daniel je crois que tu as raison. Finalement c'est le client qui choisit ce qui lui convient le mieux et qui zappe entre les canaux de distribution selon son humeur (je veux le produit tout de suite) ou selon le prix (moins cher sur internet qu'en magasin). Je pense tout de même que la Fnac a des questions à se poser étant donné que cette enseigne est positionnée sur des métiers qui sont amenés à disparaître progressivement (développement photo, musique matérialisée, films, livres) Sur les produits techniques elle ne fait que le brun et le gris qui sont les produits les plus bataillés et dont les marges sont les plus réduites vs les produits blancs qui ont plus de marge. Dans ces métiers là ce sont les industriels qui font la loi (Apple, Sony...) Je pense que tu es bien placé pour le savoir.

Facebook Twitter RSS Contact