Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Daniel Broche
Manipulating search engines for profit become a serious problem (Brin & Page 2000)

Le CEA innove avec l'ALVA pour les secours aux victimes d'avalanches

Daniel Broche #Technologies & prospective

Dsc00216_1Lu dans un magazine déniché au refuge de La Laie au fond du Beaufortain: Une équipe grenobloise du CEA travaille sur l'ALVA, un systeme innovant de localisation des victimes d'avalanches.

Ayant passé un certain temps à creuser le sujet cette info a exité ma curiosité. On trouve une description plus complète des premiers résultats du CEA sur cette brochure de présentation de l'ALVA.

La principale rupture avec les systemes existants (ARVA) réside dans l'utilisation de signaux UWB/ULB au lieu de bandes de fréquences précises. Ainsi ce n'est plus l'intensité du signal reçu qui renseigne sur l'éloignement de la source (emetteur de la victime) mais une vraie triangulation. On crée en quelque sorte un GPS local ou la balise de celui qui porte sercours joue le role d'un satellite, et puisqu'il en faut 3 pour trianguler, les 2 autres relais sont des bornettes amovibles.

Dans ses communiqués, le CEA annonce une commercialisation possible à un horizon de 2 ans. Il reste d'ici là 2 freins majeurs à mon avis:

  1. Le concept est clairement innovant mais, contrairement à ce que prétendent les promoteurs, je ne crois pas qu'il permettra l'économie d'une formation à l'outil et de l'entrainement régulier. Avec la panique de l'accident on peut perdre un temps précieux en oubliant de faire basculer en mode recherche toutes les personnes qui ne sont pas victimes. Comment faudra t'il gérer la situation si plusieurs survivants installent chacuns leurs bornes relais et effectuent la recherche ensemble ? En cas de pente importante comment savoir s'il faut creuser à la verticale ou perpendiculairement à la pente ? Sans oublier les gestes de premier secours à une victime d'avalanche...
  2. La question du coût est également primordiale. Les utilisateurs d'ARVA sont nombreux et l'incompatibilité éventuelle des 2 dispositifs pose problème. Si un groupe équipé d'ALVA se fait prendre et que des personnes à proximité ne peuvent pas leur porter secours car elles n'ont "que" des ARVA ce serait ballot... A moins que l'ALVA n'émette aussi sur la fréquence des ARVA... En cas d'incompatibilité avérée le changement de technologie risque d'être long à faire adopter et le marché difficile à pénétrer.

Pour terminer, l'aspect couplage avec des signaux vitaux me rappelle nos travaux avec FT sur le projet DETAV. D'ailleurs FT avait un autre projet  qui portait également sur la triangulation mais à partir d'un téléphone portable enfoui et d'une station mobile héliporté. Qui sait, peut être y a t'il quelque chose à creuser dans le couplage de toutes ces technologies pour arriver enfin à une localisation efficace et simple en montagne.

Tout cela n'empechant pas de penser d'abord à se renseigner pour éviter de se faire prendre. A quand un bulletin des risques d'avalanches via podcast en France ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Facebook Twitter RSS Contact