Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Daniel Broche
Manipulating search engines for profit become a serious problem (Brin & Page 2000)

Le cul fait vendre (des t-shirts)

Daniel Broche #e-commerce: généralités

Surenchère dans la vente en ligne de T-shirts. Apres la Fraise qui il y a quelque temps relayait sur son blog la pose de modèles avec ses t-shirts pour des photos de charme, un site franchit carrément le pas en allant proposer des vidéos X avec ses vêtements disséminés dans les clips.
Vu la dérégulation qui règne sur le web c'est parti pour n'être que le début.
Et passé les bornes y a plus de limites...

Prochaine étape: Google propose d'insérer des coupures pubs Advids dans les vidéos pornos indexées ou bien les marques vont elles payer pour que leurs vêtements soient utilisés dans les films X ?

Quand on pense que ce type d'initiative n'a pour but que de créer du buzz et du traffic, il serait peut être temps de se pencher sérieusement sur la règlementation du business de l'audience sur le web non ? Actuellement rien n'encadre l'activité des moteurs, c'est le flou total...

D'autres(culture Buzz et Buzz Marketing) s'intérrogent également sur le bien fondé d'une pub 100% X

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Daniel 21/12/2012 16:31

ça marche oui et non
ce qui marche c'est que j'en parle ici mais pour autant je n'acheterai pas chez Shaiwear et si j'achete de temps à autre chez LaFraise ce n'est pas pour la note susmentionnée mais pour tout le reste que j'aime beaucoup
par contre le fait d'en parler en bien ou en mal augmente leur performance d'indexation sur les moteurs et c'est ce qui me chagrine le plus dans cette histoire. Peut on indexer sans responsabilités ?
Dans la pub classique il existe un minimum d'autoregulation. Pas sur le web !

david 21/12/2012 16:31

Déjà que je trouve que le sexe est trop présent sur le net et surtout trop simple d'accé, si en plus les annonceurs s'y mettent on est vraiment dans la m...e.
Enfin le problème c'est que sa marche puisqu'on en parle.

Facebook Twitter RSS Contact