Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Daniel Broche
Manipulating search engines for profit become a serious problem (Brin & Page 2000)

Déclin de l'Europe ?

Daniel Broche #Technologies & prospective

En lisant différents blogs je suis tombé ce soir sur celui de Pierre Bilger qui commentait un article du figaro.
Les deux extraits qu'il met en valeur sont effectivements intéressants. D'un côté un modèle européen attractif pour d'autres nations qui nous flatte. De l'autre la conscience d'un grand nombre de citoyens européens que notre modèle n'est pas en train d'évoluer en phase avec le reste du monde à l'aube de ce XXIème siècle.

Dans un domaine que je commence à connaître, la recherche européenne, ce diagnostic est particulièrement vrai. D'un côté l'Europe possède des équipes de recherche très compétentes et forme un grand nombre de jeunes chercheurs. De l'autre, on observe que le modèle économique d'une Europe qui tiendrait tête à la Chine émergente sur la seule force de son innovation ne tient pas la route. La concrétisation industrielle de recherche à l'échelle européenne est de mon point de vue dans bien des secteurs loin des attentes que l'on pourrait avoir au vu des nouveaux domaines technologiques émergents.
L'innovation ne nait pas spontanément et les attentes dans le domaine sont complètement disproportionnées au regard des moyens consentis par les états et notament la France.
D'autre part le monde de la recherche est loin d'avoir fini d'intégrer la culture de partenariat avec l'industrie. Autant certains chercheurs sont impressionnants de réactivité et d'initiative. Autant d'autres entretiennent une vision archaïque et passive qui me navre quand je constate les moyens mis à disposition des uns et des autres.
Je pense que dans ce domaine la mise en place de l'ERC (European research council) pourrait apporter une partie des changements nécessaires au niveau "psychologique" (pour faire référence à l'article du figaro).

Restent les problèmes "démographiques" qui dans le cas de la recheche sont tout aussi avérés. Le nombre de jeunes chercheurs qui partent travailler à l'étranger est important. Face à ce problème je ne crois guère aux mesures politiques jusqu'ici annoncées. Par contre je suis plutôt optimiste et je pense que dans ce domaine et dans d'autres, la population vieillissante de l'Europe pourrait s'avérer être plus un atout qu'une faiblesse. En partant à la retraite, la génération du baby-boom va créer dans la population des chercheurs (et d'autres professions) un formidable appel d'air des plus jeunes générations. Ce qui j'espère créera une nouvelle dynamique dans le monde de la recherche.

Au niveau français, le compte rendu des états généraux de la recherche (ou au moins son résumé) fournissent des pistes pertinentes qui j'espère seront rapidement mises en oeuvre.

Au niveau européen, les autres pays ne connaissent pas les mêmes problèmes que la France. c'est là ma seule critique vis à vis de cet article du Figaro. Le constat posé me semble vrai pour une Europe qui se modèlerait au visage de la France. Car c'est principalement le modèle de nos pays de la vieille Europe qui me semble mal adapté. J'imagine mal la Grande-Bretagne ou la Pologne évoluer vers une forme de canton Suisse, la France oui...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Facebook Twitter RSS Contact